Orelsan – Suicide Social

D’habitude nous tentons de garder un côté constructif, mais ici la haine de tout et de tous est élevée au rang d’art, comment ne pas savourer ça ?

Né en 1982 à Alençon et amateur de provocation, le jeune homme a connu une notoriété rapide en 2009 en devenant le symbole des violences faites aux femmes avec une chanson (moyenne) au nom bien polisson : Sale Pute. L’histoire va assez loin, entre effets de manche de partis institutionnels, chantage aux subventions pour les festivals qui ont l’audace de le mettre au programme et poursuites en justice pour provocation au crime (il est relaxé), injure et provocation à la violence à l’égard des femmes. Il s’est illustré depuis dans la série Bloqué et par une collaboration avec Ron Thal (guitariste de Guns’n’Roses sur Chinese Democracy). On passe sur St Valentin, ceci est nettement supérieur. Ce n’est pas tant le côté pulsionnel qui est intéressant, tous ceux qui battent leur femme ont ça, c’est le raffinement des formules ; difficile de ne pas penser à Slim Shaddy. Précision du texte, capacité à parler du monde comme il est : toutes choses difficiles à pardonner, pas vrai ? On valide !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *