Brian Michael Bendis (l’invraisemblable productivité de)

Toute personnne rebutée par les superhéros mainstream est chaleureusement invitée à passer son chemin.
Né en 1967, déterminé, dit la légende, à faire des comics dès 13 ans, Bendis a travaillé jeune sa boîte à outil : dialogues, dessin, scénarios. Il commence par l’illustration et rejoint Image en 1996.

Ce qui sidère, avec Bendis, au-delà du street level, des Illuminati, de la décompression et de la fluidité des dialogues, c’est la productivité et le choix des artistes. Beaucoup lui reprochent son manque de respect des personnages, le fait qu’ils semblent tous parler de la même façon parfois, et bien sûr tout n’est pas au maximum.

Mais de 2000 à 2013 (au moins), Bendis a été à la fois l’architecte de l’essentiel de l’univers Marvel, dans une période de créativité florissante, et le scénariste d’un monceau de bonnes pièces. Jugeons un peu, sans volonté d’exhaustivité (en ignorant notamment Alias et les Guardiens de la Galaxie) :
– Commençons par le plus évident : il commence à écrire Ultimate Spider-Man en 2000, qui connaît un succès considérable – et signe 111 numéros d’affilée avec l’artiste Mark Bagley, et quelques autres avec Immonen, Mark Brooks, David Lafuente.
– 55 Daredevil entre 2001 et 2006, avec Alex Maleev
– Ultimate X-Men #34 – 45, 2003/4 avec Finch. Crossover Wolverine / Spider-Man / X-Men / Daredevil, impeccable et très jouissif
– Lancement (à 4 mains avec Mark Millar) des Ultimate FF en 2004 avec Adam Kubert
– Avengers dissassembled 2004/5 puis New Avengers 2005/10
– Le très bon Secret War 2004/5 avec Gabriele Dell’Otto
– House of M 2005 avec Coipel
– Mighty Avengers 2007-09 avec de nombreux artistes dont Cho, Bagley, Djurdjevic
– Secret Invasion 2008 avec Leinil Francis Yu
– Ultimate Origin 2008 avec Guice
– Secret Warriors 2009 à 4 mains avec Hickman, artiste : Caselli
– Il faut croire que le run Ellis / Deodato sur Thunderbolts (une pure merveille) a chauffé Bendis, il livre son Dark Avengers en 2009/10 avec le même artiste, et conclut la série par un émouvant : « the person I want to dedicate this entire book to is Warren Ellis. (…) I hope that you take some pride in this book.»
– Siege 2010 avec Coipel
– 2010/12 : Avengers, notamment avec JRJR, Hitch, Bachalo ; New Avengers, en particulier avec Immonen, Deodato ; Avengers Assemble avec Bagley
– Moonknight 11/12 avec Maleev
– Age of Ultron 2013 avec Hitch

Au final Bendis est un peu comme les Beatles : on peut trouver des faiblesses, on peut préférer d’autres univers, mais la capacité à planter des choses très solides en fait un incontournable.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *